ALFs : Autonomous Life Forms L'usage du paramètre "t" dans les "équations de vie"


1 - L'usage du paramètre "t" :

La variable "t", informant de la date et de l'heure précise à la milliseconde, est utilisée pour la simulation de la trajectoire du soleil et de la lune, le positionnement des étoiles dans la voûte céleste, la succession des saisons ou encore la gestion des ALFs, entre autres. La variable "t" permet :

1- la gestion dynamique de l'environnement en fonction de l'heure: la vidéo suivante montre le passage du matin au soir en vitesse accélérée. 2- le contrôle complet du temps par l’utilisateur : il est donc possible d’arrêter le temps (pause), d'avancer ou de reculer dans le temps (forward/ rewind), et ce, à la vitesse souhaitée par l'utilisateur.

3- la synchronisation parfaite de plateformes distantes: on peut reproduire la même scène sur chacun des ordinateurs d’un réseau par simple réglage de la variable "t", sans avoir besoin de propager d’autres informations. Cette particularité rend l'utilisation de VWorldTerrain particulièrement adaptée au développement des applications réseau.

2 - L'application du paramètre "t" aux ALFs : Un ALF est un objet dont le comportement dépend de "t". Chaque ALF dispose de sa propre fonction, régie par la variable "t", qui permet de lui faire suivre une évolution. Il est ainsi possible de le faire naître, vivre et mourir, en fonction de "t" et des différents paramètres liés à l'environnement généré par VWT, tels que température, conditions météo, etc.

Les ALFs ont permis, par exemple, de peupler la terre virtuelle d’Eingana de plusieurs millions d'animaux



Autres exemples d'ALFs :

VWorldTerrain propose également à l’utilisateur de transformer un ALF en ILF (Interactive Life Form), avec un contrôle complet sur ce dernier. Par exemple, un véhicule peut avoir un trajet programmé (mode ALF), mais l’utilisateur peut décider de l’arrêter et d’en prendre le contrôle à tout moment. Le véhicule devient alors un ILF.